Adrénaline, faut qu’elle revienne

Lorsque je me suis résolu à réaliser un vol en avion de chasse, je pensais connaître la musique. J’avais déjà expérimenté un baptême en avion de tourisme par le passé, je croyais donc être préparé pour ce vol un peu particulier. Je pensais que ce serait un vol normal en un peu plus intense. Mais comme je m’en suis aperçu une fois sur place, un vol dans un avion de chasse ne ressemble en rien à un vol à bord d’un avion de ligne. Tout y est étrange, fantastique. Cela commence par l’uniforme de vol qu’on enfile dans les vestiaires avant de rejoindre le tarmac. Cela continue avec l’odeur de kérosène qui flotte dans l’air. Puis c’est le boucan des moteurs, assourdissant, qui vous confirme que, décidément, ce vol-là ne ressemblera à aucun autre que vous ayez pu faire. Vous vous souvenez de la légère sensation d’être écrasé sur son siège qu’on subit au décollage d’un Airbus ? Eh bien, c’est exactement celle qu’on on éprouve dans un avion de chasse, sauf que c’est en permanence… et qu’elle peut par moments devenir 10 fois plus puissante ! Le pilote avec lequel j’ai embarqué (Jean-Louis, un ancien de la Patrouille de France) a démarré assez calmement mais s’est rapidement lancé dans une session d’acrobaties aériennes tout simplement volcanique ! Difficile d’évoquer une expérience aussi démentielle. Je crois que j’ai eu droit à toutes les figures existantes. Vol dos, virages, looping… Sur le plan physique, c’était assez dur. Passer de +5g à -1g en deux secondes, on le sent passer, croyez-moi ! L’organisme n’est pas fait pour supporter des traumatismes pareils. Nous allions parfois à une telle vitesse que mes joues étaient déformées par la pression ! Mieux encore, il me fallait contracter les muscles en permanence pour éviter de tomber inconscient ! Et néanmoins, je rempilerais sans l’ombre d’une hésitation, si j’en avais la possibilité ! Parce que c’est de loin l’expérience la plus intense qu’il m’ait été donné de vivre jusqu’à présent . Mais si vous comptez vivre une expérience aussi folle, il faut avoir conscience d’une chose : il faut avoir le coeur bien accroché ! Retrouvez plus d’informations sur l’organisateur de cette activité de vol en avion de chasse L39.